Quand le 1er août fait boum

Les feux c'est jolis, mais certains explosant au sol et illégales en Suisse peuvent causer de graves lésions. Zoom sur « Les feux c'est jolis, mais certains explosant au sol et illégales en Suisse peuvent causer de graves lésions. » (touche ESC pour fermer)
Les feux c'est joli, mais certains qui explosent au sol et sont illégaux en Suisse peuvent causer de graves lésions.

Le 1er août c’est lundi et qui dit fête nationale dit pétards et feux d’artifice. De l’allumette de Bengale au gros et dangereux pétard Bison 5, il y a un pas que certains n’hésitent pas à franchir.

La France voisine est devenue un marché apprécié des amateurs d’engins pyrotechniques. Dans certains points de vente de l'autre côté de la frontière, il est possible d'acquérir des pétards illégaux en Suisse. Des vendeurs français que nous avons contactés confirment qu’ils ont beaucoup de clients suisses en cette période et que certains d’entre eux recherchent spécifiquement de grosses pièces. Parmi elles: les pétards qui éclatent au sol, comme les Bisons ou les Tigres.

Si les contrôles douaniers restent routiniers à cette saison, la découverte d'engins pyrotechniques interdits conduit à une confiscation du matériel et à une dénonciation du fraudeur au Ministère public. /rgi-msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.