ORP: satisfaction et attentes

Dans le Jura bernois, seul l'ORP de Tavannes peut désormais enregistré les inscritpions au chômage. Zoom sur « Dans le Jura bernois, seul l'ORP de Tavannes peut désormais enregistré les inscritpions au chômage. » (touche ESC pour fermer)
Les maires de St-Imier, La Neuveville et Moutier se réjouissent de la décision du canton et attendent le soutien du Conseil du Jura bernois

Le maintien temporaire des succursales ORP du Jura bernois satisfait les maires de St-Imier, La Neuveville et Moutier. Le canton de Berne a annoncé lundi qu’il renonçait dans l’immédiat à centraliser les services de l’Office régional de placement à Tavannes. Une analyse approfondie doit sera menée pour savoir si cette mesure se justifie ou non. Le soulagement prévaut dans les communes concernées.

Les réactions des maires sont globalement similaires, mais ils ne se contentent pas de saluer cette décision. Ils expriment aussi des attentes, à l’instar du maire de St-Imier, Patrick Tanner (son accessible uniquement depuis la version classique du site internet):

Du côté de La Neuveville, l’heure est à la confiance quant aux décisions à venir, comme l'explique le maire, Roland Matti:

Les chefs de l’exécutif des trois communes se rejoignent encore sur un point. Ils s’adressent au Conseil du Jura bernois, qui avait soutenu à regret la stratégie cantonale de regroupement des succursales ORP, à Tavannes. Le maire de Moutier, Marcel Winistoerfer:

Contactée merdi matin, la présidente du Conseil du Jura bernois, Maurane Riesen, indique que ce sujet sera certainement rediscuté en plénum lors de la prochaine séance de l’institution. Elle estime notamment que le CJB doit mieux expliquer sa position. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.