Crédit contesté pour l’aire de Meinisberg

L'aire de transit pour gens du voyage étrangers prévue à Meinisberg suscite la contestation (google maps) Zoom sur « L'aire de transit pour gens du voyage étrangers prévue à Meinisberg suscite la contestation (google maps) » (touche ESC pour fermer)
L'aire de transit pour gens du voyage étrangers prévue à Meinisberg suscite la contestation (google maps)

L’aire de transit pour les gens du voyage étrangers à Meinisberg, près de Bienne, coûte trop cher. C’est du moins l’avis de la commission des infrastructures et de l’aménagement du territoire du Grand Conseil. Elle propose au législatif de renvoyer au Conseil-exécutif le crédit de 9,31 millions de francs demandé pour l’étude et la réalisation de cette zone d’accueil d’une quarantaine de places.

Ailleurs, ou moins cher

Cette aire doit prendre place sur une parcelle située à la sortie de l’autoroute A5. La commission estime qu’il faut trouver un autre terrain ou alors pour un coût nettement plus bas. Elle souhaite aussi que le gouvernement entame des négociations avec la Confédération pour qu’elle assume la réalisation des aires de transit, ou qu’elle participe au moins substantiellement à leur financement.

Pas de contestation pour les gens du voyage suisses

La Commission recommande en revanche au Grand Conseil d’accepter le crédit de 2,66 millions de francs pour la création d’aires de transit pour les gens du voyage suisses à Cerlier, Muri et Herzogenbuchsee. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.