Les entreprises horlogères peuvent lâcher le "Swiss-made"

Une horlogère en plein travail Zoom sur « Une horlogère en plein travail » (touche ESC pour fermer)
Dès le 1e janvier 2017, une montre labellisée "Swiss-made" devra être composée à 60% en Suisse.

 Il est souvent gage de qualité. Le « Swiss made » connaîtra une mise à jour dans le domaine horloger dès le 1e janvier 2017. A cette date, les gardes-temps helvétiques devront être composés à 60% en Suisse. Pour Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération Horlogère Suisse, « il s’agit surtout d’une garantie pour le consommateur ».

Dans un contexte économique particulièrement difficile, cette nouvelle mesure est gage d'espoir pour certains. En effet, cela pourrait inciter les entreprises à rapatrier certaines productions sur territoire helvétique, ce que confirme Jean-Daniel Pasche: « on assiste à un mouvement de mise en œuvre pour être prêt d’ici l’entrée en vigueur de la nouvelle législation. Les entreprises horlogères prennent actuellement les mesures pour s’adapter. A moyen terme, cela devrait conduire à un renforcement de la production dans nos régions ».

Un avis que Patrick Linder, président de la chambre d'économie publique du Jura bernois, partage, mais avec moins d'optimisme: « en tant qu’incitation pour le maintien de la production et notamment des activités de base en Suisse, ce changement est une lueur d’espoir. Hélas, elle n’est pas assez importante aujourd’hui pour compenser les effets négatifs qui affectent l’économie, notamment celle de l’arc jurassien, et tout le réseau de fournisseurs et de sous-traitants de l’horlogerie ».

A contrario, la révision partielle de l'ordonnance fédérale représente un frein pour certaines entreprises. Des marques pourraient être tentées de renoncer à l'appellation "Swiss-made", jugée trop contraignante. Jean-Daniel Pasche le confirme: « théoriquement c’est possible. Dans les faits, on constate qu’il y a peu de cas de ce genre qui ont été annoncés à la Fédération Horlogère. Seule une entreprise étrangère basée en Suisse nous a officiellement dit qu’elle renonçait au "Swiss-made". Mais la quasi-totalité des entreprises horlogères helvétiques vont faire les efforts pour s’adapter ». / jefa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.