Haro sur le gouvernement bernois à la Fête du Peuple

Fête du Peuple jurassien Zoom sur « Fête du Peuple jurassien  » (touche ESC pour fermer)
La Fête du Peuple jurassien a permis au MAJ de tonner contre le gouvernement bernois.

La dernière Fête du Peuple jurassien avant le vote communaliste de Moutier n’a pas ménagé le gouvernement bernois. La 69ème édition de la manifestation organisée par le Mouvement autonomiste jurassien s’est tenue dimanche à Delémont. Le MAJ est largement revenu sur l’action menée par deux conseillers d’Etat bernois vendredi matin à Moutier dans la perspective de la votation du 18 juin 2017 sur l’appartenance cantonale de la cité prévôtoise. Pierre-Alain Schnegg et Christoph Neuhaus ont distribué des tracts afin d’inciter la population à visiter un site Internet qui recense l’implication du canton de Berne dans divers aspects de la vie à Moutier. Le MAJ dénonce « une attitude déloyale » de la part du gouvernement bernois qui intervient avant la publication des rapports des experts chargés d’étudier les implications d’un éventuel transfert de Moutier dans le canton du Jura. Il estime que le canton de Berne se trouve « en mauvaise posture face à une expertise générale certainement favorable à l’adhésion au canton du Jura et tente de lui substituer ses propres conclusions ».

Le MAJ critique également « la volonté délibérée » du Conseil-exécutif de « ne pas respecter la feuille de route » arrêtée par les cantons de Berne et du Jura ainsi que la commune de Moutier, sous l’égide de la Confédération. Les partenaires s’étaient, en effet, engagés à faire preuve de retenue dans leur communication dans la perspective de la publication des rapports d’experts prévue la semaine prochaine. Le MAJ estime donc que le Conseil-exécutif « se déjuge ». Il apporte ainsi son soutien à la réaction du Gouvernement jurassien qui a décidé de saisir la conseillère fédérale, Simonetta Sommaruga.

Des discours pour un réveil

Lors des discours, le groupe Bélier a également fustigé l’attitude du gouvernement bernois. Son animateur principal, Clément Piquerez, a estimé que le Conseil-exécutif avait « rompu ses engagements » et qu’il faisait « inutilement monter la tension ». « Tout autre dérapage dans la campagne ne restera pas sans conséquence », a prévenu Clément Piquerez. L’animateur principal du groupe Bélier a ensuite fait sonner un réveil et une grande pancarte avec l’inscription « Moutier, c’est l’heure » a été déployée. A noter encore que le groupe Bélier est entré sous le chapiteau de la cour du Château avec derrière lui une cohorte de militants prévôtois qui ont défilé depuis la place de l’Etang.

André Montavon, porte-parole du comité « Moutier, ville jurassienne », a également pris la parole. Pour lui, « Moutier, le cœur du Jura, là où notre histoire commune commence, ne peut indéfiniment appartenir à Berne ». André Montavon a également indiqué que la cité prévôtoise jouirait au sein du canton du Jura « non pas d’une place privilégiée mais de celle qui lui revient de droit ».

De son côté, la représentante de l’AFDJ, l’Association féminine de défense du Jura, a tenu à rendre hommage à Valentine Friedli, décédée en juillet dernier, lors de son discours. Evelyne Warpelin a promis à la défunte – seule femme à avoir siégé au sein de l’Assemblée constituante jurassienne – que les femmes seront « créatives, courageuses et volontaires jusqu’à la résolution de la Question jurasienne ».  

La souveraineté mise à l’honneur

Les discours étaient précédés de la traditionnelle conférence de presse du Mouvement autonomiste jurassien. Le secrétaire général du MAJ a vanté les mérites de la souveraineté pour célébrer celle du canton du Jura. « Le bilan du canton du Jura, malgré tous les handicaps qui pouvaient le freiner, est un plaidoyer en faveur du fédéralisme », a estimé Pierre-André Comte.

Les propos du secrétaire général du MAJ ont été appuyés par le benjamin du Parlement jurassien, l’élu PCSI Quentin Haas, et par le doyen de l’institution, l’UDC Philippe Rottet. Tous deux en ont profité pour parler du futur vote à Moutier. Quentin Haas a lancé : « Ouvrons les bras aux Jurassiens de Moutier. Partageons avec eux et au plus vite les trésors communs de l’âme jurassienne ». Quant à Philippe Rottet, il a appelé le canton du Jura à « faire des propositions concrètes et crédibles pour accueillir la population prévôtoise ». /comm + fco

Fête du Peuple jurassien Zoom sur « Fête du Peuple jurassien  » (touche ESC pour fermer)
La Fête du Peuple jurassien s'est mise à l'heure prévôtoise.

Fête du Peuple jurassien Zoom sur « Fête du Peuple jurassien  » (touche ESC pour fermer)
Le groupe Bélier a précédé une délégation de militants prévôtois dans les rues de Delémont pour se rendre à la Fête du Peuple jurassien.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.