Des résultats d'expertises pour éclairer le vote de Moutier

Hôtel de Ville de Moutier Zoom sur « Hôtel de Ville de Moutier » (touche ESC pour fermer)
Les citoyens de Moutier disposent désormais de deux expertises avant le vote sur l'appartenance cantonale de la cité prévôtoise (photo: archives).

Le voile est levé sur les rapports des experts indépendants en vue du vote communaliste du 18 juin 2017 à Moutier. Les professeurs Nils Soguel et Alain Schönenberger ont concocté un document de 230 pages sur les incidences d’un éventuel transfert de la cité prévôtoise dans le canton du Jura. Le professeur Bernhard Rütsche a quant à lui réalisé un rapport de 37 pages sur l’avenir du site hospitalier de Moutier.

Les incidences d’un départ de Moutier

Le contenu du rapport sur l’appartenance cantonale de Moutier ne sera sans doute pas décisif dans le choix des Prévôtois le 18 juin prochain. De manière générale, les cantons de Berne et du Jura présentent des données très proches les unes des autres dans la majorité des domaines. Pas de révolution donc. Mais les chiffres montrent tout de même, globalement, des avantages pour le Jura, par exemple en ce qui concerne la fiscalité, tant pour les personnes physiques que les personnes morales. Et on connaît la force de l’argument du porte-monnaie dans le choix des citoyens.

Le plus grand écart entre les deux cantons, on le trouve dans le poids politique. La ville de Moutier représenterait 10% de la population dans le Jura, alors qu’elle ne représente que 1% dans le canton de Berne. Les experts notent que la voix d’un citoyen prévôtois dans le Jura aura un poids plus élevé tant au niveau cantonal que fédéral. En résumé, Moutier n’aurait en tout cas rien à perdre en décidant de rejoindre le nouveau canton.

L’avenir de l’hôpital de Moutier en question

Le futur de l’hôpital de Moutier dépendra des orientations et des volontés politiques dans les deux cantons. Le site prévôtois appartient à l’entreprise Hôpital du Jura bernois SA. En cas de rattachement de Moutier au Jura se posera alors la question de la planification hospitalière et de la gestion de l’établissement. Divers scénarios seraient possibles : transfert de compétences, transfert du patrimoine, rachat, planification commune ou encore participation du canton du Jura dans l’HJB. Si aucune solution commune n’est trouvée, le canton de Berne pourrait aussi fermer le site de Moutier, faute d’importance suffisante. Quel avenir alors pour l’HJB et son site de Saint-Imier ? Une fusion avec le Centre hospitalier de Bienne pourrait être envisagée. De son côté, le Jura devrait tout mettre en œuvre pour parvenir à un accord avec Berne afin de maintenir le site prévôtois. /rch

Retrouvez notre page spéciale consacrée à la publication de ces deux rapports d'expert avec les analyses de Raphaël Chalverat, notre entretien avec le maire de Moutier, Marcel Winistoerfer ainsi que les réactions des ministres bernois et jurassien, Pierre-Alain Schnegg et Charles Juillard:

Notre page spéciale dans le journal de 12h15

(son disponible uniquement sur la version classique de notre site internet).

Rapport d'experts de l'Institut de hautes études en administration publique de l'Université de Lausanne:

Rapport sur l'avenir du site hospitalier de Moutier, par le professeur Bernhard Rütsche de l'Université de Lucerne:

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.