Sanglier et Bélier préparent leurs arguments

Il est encore trop tôt pour vraiment se lancer dans la bataille. Les anti-séparatistes du Sanglier et les autonomistes du Bélier sont restés muets mercredi après la publication des rapports des experts en vue du vote communaliste à Moutier. Le but de ces analyses consiste à éclairer les Prévôtois avant le scrutin fatidique du 18 juin 2017. Les deux mouvements de lutte n’ont pas jugé utile de prendre position officiellement hier. Ils préfèrent préserver leurs forces et se lanceront dans la campagne dès l’année prochaine.

Selon Michael Schlappach, membre du comité directeur du Sanglier, les expertises n’ont rien révélé d’inattendu, c’est pourquoi ils n’ont pas communiqué officiellement. Michael Schlappach explique que le Groupe Sanglier se lancera réellement dans la campagne l’année prochaine, une action symbolique est d’ailleurs prévue le 16 mars. « Notre rôle, comme par le passé, est d’agir un peu dans la provocation quand cela est utile ou avéré face aux réactions de nos adversaires ».

Le Groupe Bélier, qui milite en faveur du départ de Moutier dans le canton du Jura, est également resté discret mercredi, car il a estimé que les conclusions du rapport étaient déjà connues. « Le Groupe Bélier prend activement part à la campagne en s’associant au comité de Moutier ville jurassienne, donc trop de communication c’est pas vraiment bon ». Le Groupe Bélier se lancera également dans la course au début de l’année, et poursuivra son travail notamment auprès des jeunes. /mdu

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.