Braderie de Moutier : culpabilité alourdie pour l'agresseur au couteau

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
La Cour suprême du canton de Berne a confirmé la peine de huit ans de prison à l'encontre de l'agresseur au couteau lors de la Braderie prévôtoise en août 2013. Le tribunal de 2e instance l'a reconnu coupable de tentatives de meurtres intentionnels. (Image: archives)

Le verdict est tombé dans l’affaire des coups de couteau à la braderie de Moutier en août 2013 : la Cour suprême du canton de Berne a confirmé jeudi la peine prononcée en première instance contre l’agresseur, soit huit ans de prison. Mais la culpabilité de l’homme, âgé aujourd’hui de 27 ans, a été alourdie. Pour la Cour, ce dernier a non seulement agressé, y compris sexuellement, deux femmes dans la nuit du 24 au 25 août 2013 à la braderie prévôtoise, mais il a aussi et surtout été reconnu coupable de tentatives de meurtre intentionnel. En assénant un coup de couteau dans les poumons de l’une des jeunes filles et treize dans le thorax et l’abdomen du jeune homme qui s’est interposé, alors joueur espoir du HC Ajoie, le prévenu a sciemment mis ses menaces verbales à exécution.

Reste que la Cour suprême bernoise a aussi confirmé la condamnation pour rixe à l’encontre du jeune hockeyeur engagé aujourd’hui en 1re ligue avec l’équipe de Morges. Il est reconnu coupable de s’être battu, même si son intervention a sans doute permis d’éviter le pire. Raison pour laquelle la condamnation est exemptée de toute peine. De plus, le jeune homme ne cesse de subir les conséquences de cette agression, freiné dans sa carrière prometteuse dans l'élite du hockey.

Malgré tout l’affaire est close pour ce jeune sportif, qui touchera près de 30’000 francs pour tort moral. Son avocate, Stéphanie Lang, nous a indiqué ne pas vouloir faire recours et souligne combien le verdict du jour représente un soulagement pour son client. Quant à l’avocat de l'agresseur au couteau, il a 30 jours pour faire appel au Tribunal fédéral. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.