Le drapeau sous le pavillon de Moutier change encore de visage

La campagne en vue du vote communaliste de Moutier le 18 juin prochain se fait aussi en peinture. Le drapeau suisse qui figurait depuis quelques temps sous le pavillon de la cité prévôtoise a été effacé et redessiné par des inconnus dans la nuit de mercredi à jeudi. On observe à nouveau sur la paroi rocheuse le drapeau jurassien, mais également un petit drapeau suisse avec le mot « oui ».

« Nous sommes Suisses et Jurassiens »

Porte-parole de mouvement « Moutier-Ville-Jurassienne », Valentin Zuber a pris acte de cette action. « Nous allons commémorer après-demain le vote du 24 septembre 1978. Ce jour-là, plus de 82% des Suisses avaient accepté de modifier la Constitution pour reconnaître le Jura comme un canton suisse. Nous ne voulions pas voir les drapeaux du Jura et de la Suisse s’opposer. Cette action est une manière de dire que nous sommes Suisses et Jurassiens. Les deux choses vont parfaitement ensemble. Ce sont deux magnifiques valeurs qui s’accommodent très bien. A Moutier en particulier, nous avons toujours revendiqué ces valeurs confédérales. Nous avons voulu d’un processus démocratique, avalisé par les institutions fédérales et cantonales ».

La réaction de l’UDC Moutier

La « remise à neuf » du drapeau sous le pavillon n’est pas passée inaperçue. L’UDC Moutier a réagi par communiqué. Le parti anti-séparatiste dénonce « un attentat odieux qui a privé Moutier du seul symbole qui réunissait toute la population prévôtoise depuis plusieurs semaines. Le drapeau suisse représentait la paix et la concorde à laquelle aspire une majorité écrasante de la population ». L’UDC ajoute que le fait de « barbouiller ce qui nous réunit par ce qui nous divise dépasse de loin la méchanceté des mensonges et fausses promesses inévitables des forces séparatistes dans la campagne déjà en cours ». /rch

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.