Baisse du prix du courant à Moutier

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Illustration

Un ménage prévôtois paiera en moyenne 56 francs de moins pour son électricité l’année prochaine. Cette diminution sera de 566 francs pour les entreprises. Elle s’explique surtout par la baisse du prix du courant sur les marchés européens. A cela s’ajoute une baisse des coûts du réseau ainsi que des taxes communale et fédérale. Moutier a présenté jeudi matin les tarifs qui seront en vigueur dès l’année prochaine, en recul de 6,5 % en moyenne.

Les industriels préfèrent le charbon

La municipalité indique par ailleurs que 99 % de ses clients sont fournis en courant renouvelable. Ce chiffre peut sembler encourageant, mais il faut relativiser. Le pourcent restant, essentiellement industriel consomme près d’un tiers de l’électricité utilisée à Moutier. Plusieurs entreprises se fournissent en courant étranger issu de centrales à charbon. Pierre Corfu, Conseiller municipal en charge des services industriels à Moutier explique qu’il est compliqué de changer les usages, et que les entreprises sont libres de choisir comment elles souhaitent s’approvisionner.

Nouvelle centrale solaire

Moutier a aussi profité de l’occasion pour présenter une nouvelle centrale solaire. Elle sera installée d’ici fin octobre sur le toit de la halle Polysport, sur une surface de 807 mètres carrés. Elle permettra de produire 131 kilowatts à son meilleur rendement. L’installation sera facilement démontable pour permettre un assainissement ultérieur de la toiture du bâtiment.

Toujours dans le domaine du solaire, Moutier recommande aux personnes qui installent des panneaux sur leur toit de demander la rétribution unique plutôt que la rétribution à prix coûtant, qui permet aux particuliers de vendre leur énergie. Cette dernière est victime de son succès, et 36'000 projets sont en attente au niveau fédéral. Il faudra donc plusieurs années avant de toucher de l’argent. La rétribution unique permet en revanche de récupérer 30 % de son investissement au bout de quelques mois.

Charger sa voiture en une heure

Une station de recharge pour véhicules électriques sera par ailleurs installée en novembre à la rue du Viaduc, en face du hangar des pompiers du CRISM. Elle offrira deux emplacements. Cette infrastructure permettra de recharger aussi bien des voitures que des vélos ou d’autres types de véhicule. Le temps de charge pour une auto sera d’environ une heure, selon Pierre Corfu. Des mesures pourraient être prises afin d’éviter que ces places ne soient occupées inutilement. Elles pourraient ainsi devenir payantes dès le moment où la recharge est terminée. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.