Immigration de masse: le modèle soutenu par le National divise

Manfred Bühler (à gauche) et patrick Linder n'ont pa^s le même avis sur la question Zoom sur « Manfred Bühler (à gauche) et patrick Linder n'ont pa^s le même avis sur la question » (touche ESC pour fermer)
Manfred Bühler (à gauche) et Patrick Linder n'ont pas le même avis sur la question

La voie bilatérale est préservée. Le Conseil national a opté mercredi  pour une «préférence indigène» dans l’optique de mettre en œuvre l’initiative contre l’immigration de masse. Par 126 voix contre 67 les députés ont soutenu la proposition de la commission. Cette solution prévoit d’encourager l’embauche de la main-d’œuvre en Suisse plutôt que la mise en place de quotas souhaités par l’UDC. Pour Patrick Linder, le directeur de la chambre d’économie publique du Jura bernois, le modèle arrêté est cruciale pour l’économie de la région. De son côté, le Conseiller National UDC de Cortébert, Manfred Bühler soutien une application stricte de l'initiative sur l'immigration de masse. Le conseil des Etats se prononcera sur le projet adopté hier au mois de décembre. /anl+jeb

(son disponible uniquement depuis la version classique du site internet)

Les avis de Patrick Linder et Manfred Bühler divergent

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.