Le crématoire de Bienne-Madretsch va reprendre son activité

Le crématoire de Madretsch à Bienne. Zoom sur « Le crématoire de Madretsch à Bienne. » (touche ESC pour fermer)
Le crématoire de Madretsch à Bienne.

Depuis une semaine, le crématoire ne pouvait plus répondre aux besoins des familles en raison de l’absence d’employés capable de le faire fonctionner. Le retour de l’un d’eux permettra une reprise de l’activité mardi prochain.

« Quand aucune des personnes habilitées à faire fonctionner les installations n’est là, plus rien ne marche », explique tout simplement Markus Brentano, le responsable de l’établissement. Et ce cas de figure s’est produit cette semaine avec l’absence des trois employés dédiés à cette tâche, l’un retenu par le service militaire et deux autres portés malade. « L’un d’eux a repris le travail ce jeudi, mais il faut compter un jour et demi voire deux jours pour que le four crématoire atteigne une température suffisante », détaille Markus Brentano.

Recruter du personnel supplémentaire

Les crémations nécessitant la présence de deux techniciens, il faudra donc attendre mardi prochain 4 octobre et le retour d’un deuxième employé pour que le crématoire retrouve une activité normale. Entre temps les familles et les corps à incinérer ont été redirigés vers d’autres établissements à Soleure, Berne ou encore La Chaux-de-Fonds. Pour éviter que cela ne se reproduise, l’administration des espaces verts et des cimetières de la ville de Bienne prévoit de prendre des mesures et recherche déjà du personnel supplémentaire.

Et pas n’importe lequel car la manipulation des nouvelles installations, remplacées en début d’année, demande une formation spécifique. « C’est de la haute technologie, il faut donc du personnel qualifié », reconnaît le gérant de l’établissement. « Avant c’était plus simple, les machines avaient un fonctionnement davantage manuel ». Le crématoire de Bienne procède à près de cinq incinérations par jour, d’où la nécessité d’avoir en permanence du personnel à disposition. /jpi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.