Une doctorante de la région s'illustre au Maroc

Désirée Koenig a gagné jeudi la finale du concours international intitulé "Ma thèse en 180 secondes". A Rabat, la jeune femme de Villeret a su convaincre en présentant sa thèse sur les "mécanismes de régénération des organes chez les poissons zèbres".Cette année, pour la première fois, des candidats suisses étaient présents et se mesuraient à 17 autres concurrents venus du Québec, de France, de Belgique, du Maroc, de plusieurs pays africains et d'Indonésie. Après avoir remporté la finale suisse en juin à Lausanne, la doctorante de l'Université de Fribourg s'est aussi imposée à Rabat, au Maroc. Ce concours est réservé aux doctorants. Il vise à mettre en avant leurs qualités de communication, leur enthousiasme et leur passion pour la recherche, en un événement ludique qui s"adresse au public le plus large. Il sera à nouveau organisé dans les universités suisses en 2017. La finale nationale aura lieu fin mai ou début juin à l'Université de Genève. Quant à la finale internationale de 2017, elle se tiendra au début de l'automne, à l'Université de Liège, en Belgique./ ats+anl

Désirée Koenig a remporté la finale internationale jeudi à Rabat. Photo: AlainKilar Zoom sur « Désirée Koenig a remporté la finale internationale jeudi à Rabat. Photo: AlainKilar » (touche ESC pour fermer)
Désirée Koenig a remporté la finale internationale jeudi à Rabat. Photo: AlainKilar

Présentation de Désriée Koenig lors de la finale suisse

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.