Retrait de l'initiative «Pour une alimentation saine»

Les débats ont été vifs dans la salle du Bourg Zoom sur « Les débats ont été vifs dans la salle du Bourg  » (touche ESC pour fermer)
Les débats ont été vifs dans la salle du Bourg

Le comité d’initiative « Pour une alimentation saine » ne défendra pas son texte devant la population. Il a décidé de le retirer mercredi soir après la séance du Conseil de ville. En cause, l’adoption par le parlement des principales revendications de l’initiative dans le règlement de la ville. Après des débats chaotiques, les élus ont décidé par 23 oui contre 16 non d’inclure dans le règlement les principes pour une production des repas en ville de Bienne ou dans sa région avec des produits issus majoritairement de l’agriculture bio et régionale.

Et pourtant ce n’était pas gagné d’avance, les partis de droite se sont opposés à plusieurs aspects. Ils craignaient notamment que le financement d’une production par la ville fasse exploser les coûts. Ils souhaitaient également avoir la possibilité d’externaliser la production. Par ailleurs, ils s’opposaient à l’idée qu’un contrôle soit réalisé par la ville de Bienne. Enfin, l’idée que les repas soient réalisés dans une seule cuisine centralisée n’était pas du goût de tous. Un compromis a finalement été trouvé après plusieurs reformulations.

Les initiants ont accepté le compromis. Comme annoncé à la fin septembre, en cas de oui au règlement, le comité allait retirer son initiative. C’est désormais chose faite. Selon Claire Magnin, membre du comité d’initiative, le règlement est acceptable : « il répond aux demandes de l’initiative et pourra être appliqué tel que nous l’avons discuté avec le Conseil municipal. Nous avons fait de grand progrès, le contrat avec le groupe bâlois qui fournit actuellement les écoles a été supprimé ».

Jeudi soir, les finances de la ville de Bienne sont au menu du Conseil de ville. Les élus devront se prononcer sur le budget 2017. /anl

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.