« Le prévenu est aussi une victime »

palais de justice Zoom sur « palais de justice » (touche ESC pour fermer)
Palais de justice

La justice tient compte de la détresse de l’incendiaire. Un jeune homme a comparu vendredi devant le tribunal de Porrentruy pour avoir entre autres mis le feu à son appartement. Jugé irresponsable de ses actes au moment des faits, aucune sanction pénale n'a pu être retenue contre lui. Il devra, par contre, suivre un traitement, honorer ses rendez-vous chez sa curatrice et sera suivi par un agent de probation pour une durée indéterminée. Sa situation sera réexaminée chaque année par le Département de la justice qui devra décider si oui ou non les mesures doivent être prolongées.

Une enfance chaotique mise en avant

« Le prévenu est marqué au fer rouge par son parcours de vie ». C’est avec ces mots que le procureur, Nicolas Theurillat, a décrit  le jeune homme. Le Ministère public a évoqué une enfance difficile qui aurait orienté le prévenu dès son plus jeune âge sur le chemin de la délinquance, mais aussi celui de la détresse. Une détresse qui l’a poussé à commettre un acte désespéré en août 2014. Du côté de la défense, Maître Baume a estimé que « le prévenu est avant tout une victime. Son geste était un appel au secours ». Les faits se sont produits à Fontenais. Voulant mettre fin à ses jours, le jeune homme boute le feu à son studio. A la dernière minute, il revient sur sa décision et fuit le bâtiment, sans avertir les autres locataires. Rapidement maîtrisé, le sinistre n’a fait aucun blessé, mais l’affaire est portée devant la justice.

Vendredi, c’est un jeune homme calme et replié sur lui-même qui s’est présenté devant la juge, Marjorie Noirat. Soumis à un traitement médical depuis plusieurs mois pour éviter l’incarcération, il dit « se sentir mieux aujourd’hui » et ne pas pouvoir se passer de ses médicaments.

Irresponsable au moment des faits

Le rapport des experts fait état d’un homme qui n’était pas en possession de ses moyens au moment des faits. Conclusion : le prévenu ne peut pas être puni pénalement et n'aura pas à régler les frais de la procédure judiciaire. C'est à l'Etat de s'en acquitter. /lhu + ich

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.