Concilier intégration et horaires scolaires

Le comité de la jeune association « Maison d’ici et d’ailleurs » espère trouver un espace d'accueil durable Zoom sur « Le comité de la jeune association « Maison d’ici et d’ailleurs » espère trouver un espace d'accueil durable » (touche ESC pour fermer)
Le comité de la jeune association « Maison d’ici et d’ailleurs » espère trouver un espace d'accueil durable

Une nouvelle association voit le jour à Saint-Imier pour favoriser l’intégration des migrants. « Maison d’ici et d’ailleurs » (MIA) s’est formée en juin dernier. Elle cherche désormais un lieu, des fonds et des bénévoles pour offrir des cours de français mais aussi une garderie, des rencontres et des activités. Le but de l’association est de répondre à un besoin dans la région pour des cours durant les heures scolaires, quand les parents n'ont pas leurs enfants à garder.

Composé de plusieurs jeunes mamans, le comité de MIA se rend compte des difficultés notamment pour les mères à accommoder leurs activités avec celles de leurs enfants et à rompre un certain isolement social. Il existe des cours dispensés par Multimondo à Bienne, mais les trajets pour y aller sont coûteux et compliqués à concilier avec les horaires scolaires. A Saint-Imier, ceux donnés par l’Université populaire se déroulent le soir.

Maison d’ici et d’ailleurs offre actuellement des cours deux matins par semaine dans des locaux scolaires et met sur pied un point de rencontre le mardi après-midi. L’association a déposé plusieurs demandes de subvention et cherche un espace pour ses activités. Une séance de présentation publique aura lieu le 26 octobre à 20h15 au Cercle de l’Union à Saint-Imier. /sca

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.