Soutenir le développement dans les agglomérations

les communes du Jura bernois et de Bienne ont défini les prochains grands projets de transport et d'urbanisme pour ces quatre prochaines années. Zoom sur « les communes du Jura bernois et de Bienne ont défini les prochains grands projets de transport et d'urbanisme pour ces quatre prochaines années. » (touche ESC pour fermer)
les communes du Jura bernois et de Bienne ont défini les prochains grands projets de transport et d'urbanisation pour ces quatre prochaines années.

Les associations régionales ont dit oui à la deuxième Conception régionale des transports et de l’urbanisation (CRTU). Rassemblés mercredi soir à Diesse, les délégués des communes du Jura bernois et de Bienne ont accepté par 24 voix pour et une opposition ce projet de planification de l’aménagement. C’est sur cette base que le canton de Berne décidera quels projets intégrer dans sa planification financière.

Trois pôles sont reconnus d'importance cantonale pour l’habitat : le secteur de la Clé à Saint-Imier, le secteur d’Espace-Birse à Valbirse et le secteur au Nord et au Sud de la gare de Moutier. Conséquence sur les transports : la gare de Moutier nécessitera un investissement, il faudrait un nouvel arrêt à Valbirse et un déplacement de la gare de Villeret. Pour l’habitat, les communes estiment qu’elles ont de réserves suffisantes de zones à bâtir pour ces 15 prochaines années, exception faite à Moutier et à Courtelary.

Par contre, il y aura besoin de nouvelles zones pour l’industrie, en particulier dans la vallée de Tavannes. Tramelan apparaît comme la seule commune possédant une réserve notable de terrains industriels au nord du Jura bernois.

Côté routes, l’accent est mis sur la requalification des routes cantonales. Des mesures sont demandées pour les traversées de Lamboing et d’Orvin. A terme, un gros projet est soumis avec l’assainissement du tunnel de Weissenstein, entre Moutier et Soleure.

Le plan concentre les grands projets dans les endroits bien desservis et où la croissance démographique est manifeste. Il vaut pour les quatre prochaines années. Seule une commune, Romont, s’y est opposée en estimant que les petits villages sont délaissés. /sca

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.