Les syndicats ne s’attendent pas à une sortie de la crise économique rapide

A l’occasion de la Fête du 1er Mai, les centrales syndicales rappellent que les entreprises sont toujours touchées de plein fouet par la crise. La Fête du Travail revêt une importance particulière cette année. Les syndicats attendent une forte participation aux manifestations prévues aujourd’hui dans le pays.
Dans la région, les premiers signes de ralentissement se sont fait sentir en septembre l’année passée ; neuf mois plus tard, le Jura et le Jura bernois sont toujours en plein cœur de la crise, selon le secrétaire régional du syndicat UNIA, Pierluigi Fedele.

Plusieurs discours

A l’occasion de la Fête du travail, de nombreuses personnalités de gauche vont s’exprimer publiquement. Au niveau du Conseil fédéral, seule Micheline Calmy-Rey apparaîtra publiquement. Elle prononcera à midi un discours à Bülach dans le canton de Zürich.

1er Mai interjurassien à St-Imier

Dans la région, c’est St-Imier qui a été choisie cette année pour accueillir le 1er Mai interjurassien. La manifestation débute à 17h avec le cortège de la place de la gare à la Salle de spectacles. Deux orateurs prendront la parole : la déléguée syndicale de Longines Aras Grozdana et le Conseiller communal de Delémont, André Parrat. Le 1er mai interjurassien a pour thème «contre la crise, pour les emplois et la sécurité sociale». /pc

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.