Une présence inédite au Parlement jurassien

La séance était inédite ce samedi matin à l’Hôtel du Parlement. La salle du législatif jurassien accueillait pas moins de 80 représentants des Bureaux des Parlements des cantons de Berne, Fribourg, Genève, Neuchâtel, Tessin, Valais, Vaud et Jura.
 
Pas moins de 25 formations politiques étaient représentées.
 
Après les salutations d’usage du Président du parlement jurassien Vincent Vermeille et du Vice-Président du Gouvernement Charles Juillard, les députés ont débattu de l'éligibilité des employés de la fonction publique dans les législatifs cantonaux.
 
Un dossier délicat
 
Le dossier est d’actualité dans le Jura puisque le Gouvernement est en train de réviser la loi sur le statut du personnel pour ne faire qu’un seul texte destiné aux employés de l’administration et aux enseignants. Deux alternatives s’offrent aujourd’hui à l’exécutif, soit ouvrir les portes du Parlement aux employés de l’administration ou les fermer aux enseignants. L’une ou l’autre option nécessitera des aménagements.
 
Les représentants des parlements présents à Delémont se sont tous exprimés ce matin. En résumé, aucun canton n’a véritablement trouvé de modèle idéal qui règle l’ensemble des incompatibilités qui peuvent survenir lors de l’élection d’un membre de la fonction publique. Toutes les règles proposées doivent tenir compte de certaines exceptions. L’élément le plus important est sans aucun doute de garantir la séparation des pouvoirs.
 
Détente au programme
 
A l’issue de leur séance, les délégations cantonales se sont rendues à Saignelégier pour une visite de la Brasserie des Franches-Montagnes et un déjeuner au Centre de Loisirs des Franches-Montagnes. /gk
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.