Un sursis possible pour le Haras national

La Confédération a annoncé mercredi des comptes positifs. Ils pourraient bien boucler l'année avec un bénéfice de 1 milliard 400 millions. On est très loin du déficit de 2 milliards inscrit au budget.
Cette bonne santé financière pourrait donc épargner certaines mesures prévues dans le programme d’économie de Berne comme le Haras national d’Avenches. De plus, deux motions au contenu similaire ont été déposées devant le Conseil des Etats et le Conseil national. Elles demandent à modifier un article de la loi sur l’agriculture. Actuellement, il est stipulé que la Confédération «peut exploiter un Haras». Dans la nouvelle formation, il serait écrit que la Confédération «exploite un Haras». Ces motions devraient contraindre le Conseil fédéral à ne plus remettre en cause à intervalles réguliers l’existence même du Haras. Bernard Beuret, le chef du Service jurassien de l’économie rurale, se dit optimiste quant à la sauvegarde du Haras national. /ebr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.