Une lettre de la MIBA fait bondir un agriculteur jurassien

Bertrand Mouttet de Mervelier, comme d’autres agriculteurs de la région, vient de recevoir un courrier de la Fédération laitière du Nord-Ouest de la Suisse.
 
La possibilité est offerte aux agriculteurs de produire des quantités de lait supplémentaires, à un prix plus bas, pour la période allant du mois de septembre au mois de décembre.
Bertrand Mouttet ne comprend pas comment la MIBA peut proposer de produire plus alors que le marché est déjà engorgé.
 
Scepticisme du côté de la Chambre jurassienne d’agriculture

«Le marché est déjà engorgé, nous avons du mal à comprendre que la MIBA souscrive à ce genre d’exercice», explique Vincent Eggenschwiler, le président de la Chambre jurassienne d’agriculture. Selon lui, cette proposition ne va pas améliorer l’assainissement du marché laitier.

La MIBA justifie son choix

La MIBA justifie ce choix par le fait que les autres Fédérations en Suisse ont déjà accordé des quantités supplémentaires. Certains grands producteurs ont aussi fait pression en menaçant de quitter la Fédération. Selon le vice-président de la MIBA, Werner Müller, «cette décision a dû être prise par le comité presque à contrecœur». /pc

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.