Les généralistes veulent une médecine pour tous

Les médecins généralistes s’inquiètent de la politique de la santé suisse. Ils souhaitent ancrer dans la constitution fédérale la garantie d’une médecine de base pour tous, à l’image de l’article constitutionnel qui assure l’accessibilité à l’éducation, et lancent en ce sens l’initiative « Oui à la médecine de famille ».
 
Leur objectif est de favoriser la relève des médecins de famille et de réguler l’ouverture de cabinets afin que les zones périphériques ne soient pas désertées. Selon François Héritier, président de la société suisse de médecine générale, la pénurie de médecins généralistes menace.

Déficit d’image

La profession souffre parfois d’une image terne, selon laquelle le généraliste pratique seul et doit rester à disposition des patients 24/24h. Les médecines de pointe, beaucoup plus médiatisées, attirent davantage. Le gel de l’ouverture des cabinets a également pu jouer un rôle défavorable dans certains cantons. Il était parfois plus confortable pour les jeunes médecins de rester au sein de l’hôpital, et par conséquent de se tourner vers une spécialisation. /iq

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.