Le groupe sanglier estime que l'AIJ n'a pas lieu d'être

L’existence de l’AIJ est vouée à l’échec. C’est du moins l’avis du groupe sanglier. Il estime que l’Assemblée Interjurassienne a travaillé 15 ans dans le vide en prônant le statut quo en ce qui concerne la question jurassienne. Pour conserver le peu de crédibilité qui lui reste, l’AIJ devra se rallier à la piste d’un Jura à six districts selon le groupe.

De plus, le groupe sanglier se demande pourquoi le canton de Berne devrait financer une étude qui vise à l’amputer d’un bout de son territoire. Selon le groupe, cela serait plutôt au canton du Jura de couvrir les frais qui s’élèvent à plus de 800 000 francs par année, car lui seul est demandeur en matière de territoire./sam

Partager
Link

Galerie photos liée

23.06.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.