Le sort de Ricardo Lumengo scellé à 16h30

Ricardo LumengoLe conseiller national biennois, Ricardo Lumengo, pourrait être acquitté ou écoper jeudi d'une peine de dix jours-amende. Son procès pour fraude électorale s'est ouvert au Tribunal d'arrondissement de Bienne.
 
Le procureur du Ministère public juge qu'il y a eu fraude sur 44 bulletins de vote lors des élections bernoises de 2006. Une fraude au sens de l'article de 282 du Code pénal. Faux a rétorqué l'avocat de Ricardo Lumengo. Celui-ci n'aurait fait qu'aider des personnes qui ne savaient pas voter en leur donnant des exemples de bulletins remplis.
 
Une affaire qui, selon Me Gossin, l'avocat du conseiller national, n'aurait jamais dû être jugée. Selon lui, sur les 44 bulletins de vote à l'écriture douteuse, 42 de ces bulletins n'étaient pas valables. Ils n'auraient pas reçu le timbre officiel pour être avalisés.
 
C'est un élément nouveau. La défense plaide l'acquittement. Une peine est jugée disproportionnée. «Il sera impossible d'aider par exemple ses grands-parents à remplir leurs devoirs de citoyen», a indiqué l'avocat.
 
En face, le procureur estime que si la faute n'est pas énorme, il y a eu fraude et l'effet indirect d'un tel agissement pourrait donner une mauvaise image du fonctionnement de la démocratie en Suisse. Les positions semblent figées. Le jugement sera rendu à 16h30 jeudi après-midi. /ame
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.