Chômage partiel chez Feintool

Le groupe bernois Feintool recourt lui aussi au chômage technique. Il est confronté à la chute brutale de la demande, dans l'industrie automobile, depuis octobre. A partir de la mi-décembre le personnel, affecté à la fabrication de composants, devra réduire son temps de travail.
Chez Feintool Pièces & composants à Lyss, ces mesures seront introduites à partir du 5 janvier 2009.
La liste des entreprises qui recourent au chômage partiel en Suisse ne cesse de s'allonger. Tornos, a annoncé hier des réductions d'horaire./fq
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.