Il ne faut pas faire un exemple du HC Bienne en matière de sécurité

Demander uniquement au HC Bienne de payer ses frais de sécurité reviendrait à ne pas respecter l’égalité de traitement. Le Conseil municipal de Bienne ne veut pas faire un exemple du club seelandais.
 
Dans une réponse à une motion d’un conseiller de ville socialiste, il plaide pour l’élaboration d’une solution globale et souhaite inclure tous les acteurs du monde sportif. Les clubs, les exploitants de stades, les organisations de supporters ou encore les spectateurs: tous devraient mettre la main à la poche pour régler les factures salées engendrées par le déploiement policier autour des stades biennois.
 
L’Exécutif propose de transformer une partie de la motion en postulat et de rejeter l’autre. Le Conseil de ville tranchera le 16 et 17 décembre. /fra
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.