Le MAJ toujours aussi virulent pour la Fête du Peuple

Revendications politiques dimanche matin à la 63e Fête du Peuple jurassien. Le Mouvement autonomiste jurassien tenait son habituelle conférence de presse à la halle du Château de Delémont. Pierre-André Comte, secrétaire général du mouvement, a fustigé la politique du canton de Berne à l’égard de la question jurassienne et dénoncé «la mauvaise foi bernoise».

«On nous prend pour des idiots»

Selon lui, rien ne change. «Tout est entrepris par Berne pour empêcher qu’éclose la conscience identitaire du Jura-Sud». Il a dans ce sens déploré les divers échecs de la coopération interrégionale, à l’instar du CREA. Il condamne surtout la volonté de Berne de faire voter la population sur un Jura à six districts dans un délai très court, c’est-à-dire d’ici 2013. Quant aux déclarations du conseiller d'Etat bernois Christoph Neuhaus, qui proposait que le vote se fasse sous condition qu’il soit suivi d’un moratoire de 30 ans, il s'agit d'un piège grossier, selon Pierre-André Comte.
 
Moyens d’actions

Le secrétaire général du mouvement garde toutefois confiance dans le gouvernement jurassien pour agir avec conviction. Des dispositions sont aussi envisageables, telle que l’activation de la loi «Unir», la mise en œuvre de la loi «Un seul Jura» ou encore l’élaboration d’un traité d’association avec la commune de Moutier en vue de son vote de rattachement. /iqu

Partager
Link

Galerie photos liée

16.06.2012
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.