Quelques escarmouches entre les candidats à la mairie de Tavannes

Le ton est monté d’un cran jeudi soir au Royal, à Tavannes. Les deux candidats à la mairie se sont affrontés verbalement au cours d’un débat animé par trois journalistes du Journal du Jura, du Quotidien Jurassien et de RJB, en vue de l’élection du 29 novembre.
 
Les échanges ont mis aux prises le maire sortant, le PSA Jean-Pierre Aellen, et son adversaire, le conseiller municipal UDC Pierre-André Geiser. Le public nombreux massé dans la salle du Royal a pu assister à quelques prises de bec.

Pierre-André Geiser a mené la charge durant toute la soirée: l’agrarien n’a pas manqué une occasion d’attaquer Jean-Pierre Aellen. Les critiques portaient moins sur le bilan du maire actuel que sur son style, sa manière de travailler à la tête de la commune. Des attaques répétées qui ont fini par exaspérer Jean-Pierre Aellen.

Sur la politique communale, peu de sujets ont divisé les deux hommes. Peut-être une nuance dans le projet actuel de rapprochement des communes de la Vallée de Tavannes, du Petit-Val et de Tramelan: Pierre-André Geiser penche plutôt pour la collaboration intercommunale tandis que Jean-Pierre Aellen estime que la fusion constitue une solution d’avenir.
 
Au terme d’une heure et demie de questions-réponses, le public a pu en tout cas se rendre compte d’une chose: si les deux hommes sont d’accord sur presque tout, ils ne s’entendent guère. /fr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.