Dominique Baettig à la Convention identitaire: polémique

La présence de Dominique Baettig lors d’une Convention identitaire suscite plusieurs interrogations.
 
Le Conseiller national jurassien UDC participera à cette réunion ce week-end à Orange en France.
Des représentants des partis populistes et xénophobes autrichien, italien, catalan et flamand sont également attendus à cette rencontre.
 
Dominique Bättig se défend toutefois de participer à une réunion d'extrémistes de droite. Il s'offusque d'ailleurs des accusations de fascisme et de nazisme.
 
 
Groupes identitaires: qu'est-ce que c'est?
 
Jean-Yves Camus travaille comme chercheur à l'Institut des relations internationales et stratégiques à Paris. Ce politologue est un spécialiste de l’extrême droite en France.
Selon lui, les groupes identitaires se situent à la limite entre la droite de la droite et l'extrémisme de droite.
Il est étonné que l’UDC n’ait pas réagi officiellement à la présence de l’un des leurs à cette convention.
 
 
L'avis de l'UDC
 
«S'il n'y pas eu de réaction officielle de l'UDC, c'est que Dominique Baettig assiste à cette conférence à titre privé». C'est que nous a expliqué Romain Schaer, le président de l'UDC Jura. Chaque membre de l'UDC est libre de faire ce qu'il veut.
Un avis partagé par le parti au niveau national. Le vice-président de l’UDC Yvan Perrin estime d’ailleurs que l’image du parti ne sera pas entachée par cette polémique, puisque Dominique Baettig se rend à Orange à titre privé, ce qui n’engage pas l’UDC. /fq
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.