Vers des services sociaux plus intrusifs

Les services sociaux doivent pouvoir se procurer des informations sur leurs clients. La commission consultative du Grand Conseil bernois a modifié en ce sens la loi cantonale sur l’aide sociale, en vue du débat en seconde lecture devant le plénum.
 
Les informations devront en priorité être fournies par les personnes concernées mais la loi révisée prévoit des exceptions, notamment en cas de présomption d’abus. Une procuration sera en revanche nécessaire pour l’interrogation des banques et des personnels médicaux.
 
Le Grand Conseil en débattra lors de sa session de janvier. L’entrée en vigueur de la loi révisée est prévue pour 2012. /fra
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.