L'UDC bernoise éclate en deux partis

Les dissidents bernois de l'UDC ont franchi le pas. Le «Groupe Bubenberg» a décidé de créer un nouveau parti. La décision a été prise hier soir à l'unanimité lors d'une réunion du groupe. Le Conseiller fédéral Samuel Schmid n’a toutefois pas pu y participer en raison d’un agenda chargé.
 
La nouvelle formation défendra des valeurs bourgeoises, des procédures démocratiques et une culture du dialogue. Les structures et le programme du parti, qui n'a pas encore de nom, seront basés sur ces valeurs. Les élus du nouveau parti ne quitteront toutefois pas le Grand Conseil. Ils chercheront le dialogue avec les élus UDC en vue d'une collaboration. Comptant 17 élus, le «Groupe Bubenberg» a aussi décidé de retirer la résolution demandant à l'UDC bernoise de quitter l'UDC suisse.

Suite à cette annonce, les autres sections dissidentes se sont rapidement positionnées sur la question. La section grisonne s’est dite prête à rejoindre le mouvement. La section de l’UDC de Glaris a annoncé, de son côté, être en contact avec le groupe dissident bernois.

Le président de l'UDC suisse Toni Brunner et les politologues ne donnent pas cher de l'avenir de la nouvelle formation./mr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.