Le CREA avance, il pourrait bien naître sur deux sites

scèneLes résultats de la consultation sur le projet interjurassien CREA sont connus. Et ce sont des résultats globalement positifs. La création d’un Centre interjurassien d’expression des arts de la scène recueille un large soutien. Sa nécessité n’est donc plus remise en cause. Il reste en revanche des questions importantes par rapport à la localisation du CREA et à son financement.

L'étude d'un centre à deux têtes
 
La consultation a montré que la localisation du CREA à Delémont  soulève quelques interrogations, principalement dans le Jura bernois. Les cantons du Jura et de Berne mandatent donc aujourd’hui une analyse complémentaire. Cette analyse devra déterminer les avantages et les inconvénients d’un centre d’expression sur deux sites.
 
On pense à Delémont et Bévilard, comme l’ont proposé récemment les maires de ces communes. L’une des deux localités recevrait les salles de spectacles professionnels, l’autre des locaux pour la résidence d’artistes, la création et la formation.
 
Des inquiétudes quant au financement
 
 Le financement suscite également des doutes notamment de la part des communes tant par rapport au coût de construction du CREA que par rapport aux futurs budgets de fonctionnement . Il provoque aussi la crainte des centres culturels de voir leurs subsides réduits. L’analyse mandatée aujourd’hui par Berne et Delémont devra ainsi étudier le plafonnement financier du projet.
 
La suite d'ici l'automne
 
La suite du CREA est donc suspendue à la remise de cette étude, prévue à fin octobre. "Ce n'est pas beaucoup de temps et surtout, c'est une manière de mettre tous les atouts dans les mains des deux Gouvernements pour décider ensuite", souligne la ministre jurassienne de la culture, Elisabeth Baume-Schneider. "De plus en plus, le CREA va devenir une réalité" ajoute-t-elle, soulignant sa satisfaction de constater le bon accueil réservé au projet des deux côtés de la Roche Saint-Jean.
 
De son côté, le directeur bernois de l'instruction publique et de la culture, Bernhard Pulver, relève qu'il n'est pas question de faire un projet au rabais par manque de financement, mais selon lui, un CREA moins coûteux aurait davantage de chance de passer la rampe du législatif cantonal.
 
Suite à la remise de l'étude complémenaitre, les Gouvernements jurassien et bernois sont appelés à se prononcer sur un projet d’ici la fin de l’année.  /lb
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.