La Tête de Moine résiste à la crise

Tête de moineLes exportations de Tête de Moine ont diminué de 5% l’an dernier par rapport à 2008, année record. Le fromage de Bellelay a toutefois moins souffert de la crise économique que prévu.
 
La baisse s’explique aussi par le fait que les exportations se situaient à un niveau artificiellement élevées à fin 2008, ce qui a péjoré les premiers mois de l’année dernière. L’interprofession de la Tête de Moine vise une stabilisation des exportations pour l’année en cours.
 
Le retour à la croissance n’est pas prévu avant 2011/2012. /fco
Partager
Link

Galerie photos liée

01.05.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.