Plusieurs réactions après le choix de Moutier par l'AIJ

L’AIJ gomme le drapeau jurassien pour de nouvelles armoiries à définir et donne la préférence à Moutier comme capitale cantonale d’une nouvelle entité à six communes. Les membres de l’Assemblée Interjurassienne ont conclu hier le rapport intermédiaire n°3 qu’ils avaient présenté mi-février. Ils proposent également le droit de vote et d’éligibilité à 18 ans, un cercle électoral unique pour la nouvelle entité et l’implantation du Tribunal cantonal et de la Cour constitutionnelle à Porrentruy.

Le choix de Moutier comme nouvelle capitale réjouit bien évidemment son maire Maxime Zuber. Selon lui, cette proposition démontre la volonté de l’AIJ de réaménager de fond en comble la maison interjurassienne et de parvenir à la constitution d’un nouvel Etat moderne sans rapport avec une réunification se résumant à l’annexion des trois districts du Jura bernois.

Pas favorable en revanche à cette proposition, le député au Grand Conseil bernois et membre de l’AIJ, le radical Sylvain Astier. Pour lui, ce choix est choquant et révélateur du peu d’égard des jurassiens du Nord face à la population du Jura bernois. Il estime que reprendre Moutier comme capitale revient à avaliser l’annexion du Jura bernois au canton du Jura, ce qui est une démarche inacceptable.

Autre réaction, celle de Pierre-André Comte. Pour le Secrétaire général du Mouvement Autonomiste Jurassien, le seul symbole qui compte est celui qu’incarnera un Etat rassemblant toute la famille jurassienne sous son toit. Il écrit avoir confiance en la capacité des Jurassiens de trouver les solutions qui s’imposent, l’essentiel étant de reconstituer l’unité du Jura. /gk

Partager
Link

Galerie photos liée

23.06.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.