Des arguments contre le projet de fusion dans le Bas-Vallon

Le projet de fusion des communes du Bas-Vallon a été bouclé dans la précipitation. C’est l’avis exprimé par le groupement de citoyen fraîchement constitué pour s’opposer au projet Rondchâtel. Ce week-end, le comité a couché sur papier ses arguments. La liste sera publiée sur le message officiel en vue de la votation du 1er juin. Les membres estiment que le comité de pilotage a fait peu de cas des avis dissidents. L’instabilité de la quotité d’impôts et la perte d’autonomie démocratique sont notamment deux arguments évoqués. Mais les opposants ne veulent pas jeter le bébé avec l’eau du bain. La fusion doit se faire, mais en commençant par des entités plus petites, selon le groupement. /fr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.