Le CAF réclame un service de traduction pour les procès à Bienne

Une traduction doit être assurée lors des procès à Bienne.
 
Le Conseil des affaires francophones de Bienne réclame la création d’un service d’interprètes pour les procédures judiciaires dans le nouveau district bilingue du Seeland. Une nouveauté qui permettrait d’éviter des problèmes de communication liés à la langue de procédure, française ou allemande.
 
Le canton de Berne a consulté le CAF dans le cadre de l’introduction du nouveau décret sur les langues judiciaires. Le CAF estime qu’en l’état actuel, les conditions prévues pour permettre la traduction simultanée d’un procès ne sont pas bonnes. /fr
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.