Premières mesures contre la crise à Bienne

Après dix ans de chiffres noirs, la ville de Bienne prévoit d'entrer dans le rouge avec un déficit de vingt millions de francs en 2010.
 
Un plan d'austérité a été présenté lundi en fonction de la situation économique et de rentrées fiscales en baisse. Le taux d'imposition restera inchangé en 2010 à 1,53. Un gel a été décrété pour la création de nouveaux postes de travail dans l'administration.
 
Les frais généraux administratifs seront compressés de 4,2% par rapport à 2009. Les bénéficiaires de rentes complémentaires verront réduire leurs tarifs préférentiels sur les prix des abonnements de bus. Une réduction a aussi été annoncée des subventions aux médias électroniques Telebielingue et Canal 3.
 
Le maire de Bienne, Hans Stoeckli, a assuré que les déficits annoncés pour 2009, en principe moins de dix millions, et 2010 seront épongés par les réserves municipales. Bienne serait en mesure de contenir la crise sur trois à quatre ans, selon les prévisions du maire. Les investissements qui sont actuellement en route pour des projets tels que les Stades de Bienne et la refonte de l'administration municipale ne sont pas touchés par ces premières mesures anticrise. / amy
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.