Mikron va supprimer jusqu'à 15% de ses postes de travail

Mikron se prépare à une année difficile et prend déjà des mesures. Le groupe biennois a vu ses entrées de commandes chuter d’un quart l’an dernier. Il fera recours au chômage partiel sur certains sites, mais supprimera également 15% de ses 1100 postes à travers le monde. Une mesure devenue inévitable, selon sa direction. Le site suisse concerné par ces licenciements se situe au Tessin, à Agno.

A Boudry, dans le canton de Neuchâtel, principal site de production de Mikron, l’entreprise compte réduire les contrats de travail à durée déterminée. /lb

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.