L'eau doit être mieux utilisée et mieux protégée dans le canton de Berne

BEJLe canton de Berne veut concilier protection et utilisation de l’eau. Une stratégie en ce sens a été élaborée et présentée vendredi par la conseillère d'Etat Barbara Egger-Jenzer (à droite) et le chef de l'Office des eaux et des déchets Heinz Habegger. Elle comprend trois volets: l’alimentation en eau, l’utilisation des eaux et le plan sectoriel d’assainissement.
 
L’objectif est de déterminer où il est possible d'utiliser l'eau d'une manière judicieuse et où il faut la protéger. Le canton de Berne a donc recensé les cours d’eau qui se prêtent au développement de la force hydraulique et ceux qui sont inexploitables pour des raisons écologiques.
 
Sur les 12'600 kilomètres que compte le canton, seuls quelque 570 s’y prêtent. En outre, la construction d'usines hydroélectriques est envisageable sur 770 autres kilomètres, mais avec des restrictions. Aujourd'hui, 230 kilomètres sont déjà exploités.
 
La procédure de consultation de ce dossier durera deux mois. Le Conseil-exécutif se prononcera en juin./sam
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.