Deux non et deux oui pour la CMSI le 28 novembre

La Coordination du mouvement social interjurassien (CMSI), qui regroupe les partis de gauche du Jura et du Jura bernois ainsi que le monde associatif et syndical, prend position sur les objets fédéraux soumis au vote le 28 novembre, ainsi que sur un objet cantonal jurassien. Elle a argumenté ses recommandations devant la presse, mardi matin, à Moutier.
 
 
Deux non à l'initiative dite des moutons noirs
 
La CMSI recommande un double non sur la question des criminels étrangers. L’initiative UDC pour le renvoi des criminels étrangers est inapplicable et discriminatoire, selon elle. Le contre-projet amène quelques différences au niveau de l'importance des délits qui entraîneraient un renvoi, mais constitue aussi un durcissement injuste, toujours selon la CSIM. La Coordination appelle tout de même à cocher la question subsidiaire. C'est-à-dire qu’en cas de double oui à l’initiative et au contre-projet, elle préférerait que le contre-projet soit appliqué.
 
 
Oui à l'initiative fiscale du PS
 
La Coordination du mouvement social interjurassien recommande en revanche l'acceptation de l'initiative fiscale du Parti socialiste suisse. Un texte qui doit induire plus de solidarité entre cantons, mais aussi entre communes, d'après elle. " Il ne faut pas craindre le départ à l'étranger de riches contribuables, si l'initiative est acceptée. La Suisse resterait dans le top 5 en Europe, au niveau fiscal ", a argumenté le socialiste jurassien François-Xavier Migy.
 
Enfin, la CMSI recommande au peuple jurassien d'accepter l'inscription dans la Constitution cantonale de la notion de développement durable. /lba
 
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.