Paul Knecht accuse

Les démêlés entre le Centre hospitalier de Bienne et son ancien directeur Paul Knecht sont déballés dans l'édition de mercredi du journal gratuit Biel-Bienne, qui prend fait et cause pour l'ancien directeur.
 
Une page entière signée Paul Knecht lui est consacrée. Le titre est évocateur: «J'accuse». L'ancien directeur de l'hôpital règle ses comptes avec le conseil d'administration qui le soupçonne d'avoir profité de diverses largesses en termes de notes de frais.
 
Le conseiller d'Etat bernois chargé de la santé, Philippe Perrenoud, en prend aussi pour son grade. Paul Knecht dévoile des extraits de la plainte civile déposée contre lui par le Conseil d'administration de l'Hôpital qui l'avait licencié avec effet immédiat début 2009.
 
Une page entière et un éditorial cinglant contre Philippe Perrenoud sont publiés dans Biel-Bienne. Le journal reproche au conseiller d'Etat son manque de transparence dans le dossier, notamment sur les raisons qui l'ont poussé à licencier pour la fin de cette année une partie du conseil d'administration de l'hôpital. Philippe Perrenoud est comparé à «un Chinois» après avoir, explique Biel-Bienne, «décliné un entretien avec Paul Knecht».
 
Quant au principal intéressé, il accuse le Centre hospitalier d'attenter à sa personne, de le traiter de «tricheur». Il cite les plaignants qui expliquent comment au fil du temps ils ont perdu leur confiance. Achats de livres ou de laptops sans justification pour l'hôpital. La note est estimée à cent septante mille francs. /ame
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.