Un non à Harmos n’aurait aucune conséquence pour le Jura bernois

HarmosL’école enfantine sera obligatoire dans le Jura bernois, même si Harmos venait à être rejeté. La population bernoise se prononce le 27 septembre sur le concordat intercantonal d’harmonisation scolaire, combattu par référendum. Les opposants à cet accord dénoncent la scolarisation précoce des enfants, prévue à 4 ans.
 
Mais, dans le Jura bernois et la Bienne francophone, cette disposition entrera en vigueur quoiqu’il arrive le 1er août prochain. La convention scolaire romande, qui reprend les grandes lignes d’Harmos, n’a en effet pas fait l’objet d’un référendum.

Du côté des opposants à Harmos, on avoue avoir commis une erreur. Marc Früh, député UDF de Lamboing et membre du comité bernois «non à Harmos», déclare que la lutte contre le concordat d’harmonisation scolaire a focalisé toute l’attention. /fr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.