Indemnités de départ: le Grand Conseil suit la Commission de Haute surveillance

Le Grand Conseil s’est penché ce lundi sur la question des indemnités de départ et des heures supplémentaires des cadres de l’administration bernoise.
 
Le législatif suit l’avis de la Commission de haute surveillance. Au terme d’un premier examen la Commission estime que toutes les démarches entreprises jusqu’ici sont conformes aux dispositions légales. C’est ce qu’elle répond à une motion urgente d’un député UDC. Elle proposait de rejeter partiellement cette intervention parlementaire. Elle acceptait toutefois de préciser les bases légales en la matière de même que les règlementations pratiquées dans les cantons voisins et au sein de la Confédération. Des conclusions étayées dans un rapport intermédiaire présenté ce lundi au Grand Conseil.
Pour rappel, l’affaire avait éclaté l’été passé lorsque les médias ont informé qu’une fonctionnaire attachée à la direction de conseiller d’Etat Philippe Perrenoud avait perçu 700 mille francs d’indemnités.
 
Les députés ont aussi accepté d’entrer en matière sur la révision totale de la loi sur l’énergie. Elle prévoit notamment l’obligation d’assainir les bâtiments mal isolés et l’introduction d’un certificat énergétique. /mr+ve
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.