Pas de licenciements avant la fin de l’année chez Movado à Bienne

Le syndicat Unia a rencontré mercredi la direction du groupe MGI Luxury, propriétaire de la marque horlogère Movado à Bienne. Les deux parties ont convenu de mettre en place une période de consultation jusqu’à fin janvier. Selon la section Bienne – Seeland d’Unia, aucun licenciement ne sera prononcé d’ici là. Le groupe MGI Luxury a annoncé mardi qu’il allait supprimer entre 50 à 60 postes chez Movado à Bienne et chez Ebel à La Chaux-de-Fonds. La répartition des licenciements entre les deux sites n'est pas encore connue /fc

Partager
Link

Galerie photos liée

14.11.2009
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.