Les dés des départements sont jetés

Les départements ont été attribués aux cinq ministres jurassiens vendredi matin. Pas de grands changements mais tout de même quelques rocades.
 
Le nouveau venu au Gouvernement jurassien, le socialiste Michel Thenz va se charger du Département de la Santé, des Affaires sociales, du Personnel et des Communes. Le Service des communes qui a été retiré au ministre le moins bien élu, Michel Probst. Le PLR garde par contre ses autres dossiers dans l’Economie et la Coopération. Ce dernier indique qu'il a souhaité, au vu des grands enjeux économiques de ces cinq prochaines années, voir les communes aller dans un autre Département, sachant aussi que l'aide sociale est liée aux affaires communales.
 
Philippe Receveur reprend le Département du ministre sortant Laurent Schaffter. Le président du Gouvernement s’occupera de l’environnement et de l’équipement. Pour le reste, pas de grands changements. Elisabeth Baume-Schneider conserve le Département de la Formation, de la Culture et des Sports. Charles Juillard sera toujours à la tête des Finances, de la Justice et de la Police. Malgré les affaires en cours, le PDC va garder ce dossier.
 
 
Comme il y a quatre ans ?
 
Alors que cette semaine, les bruits de couloirs laissaient entendre que l’affaire serait facilement réglée, les ministres sont restés enfermés plus longtemps que prévu ce matin. Ce qui a fait craindre aux observateurs présents une affaire semblable à celle de 2006.
Il y a quatre ans, ces négociations s’étaient déroulées dans la douleur. Au sortir de la séance, Laurent Schaffter s’était vu privé de son département de l’Environnement et de l’Equipement, repris par Philippe Receveur, et héritait de la santé. Les débats qui avaient suivi s’étaient révélés pour le moins houleux. 
 
 
 
Plus de sérénité cette année
 
Vendredi matin, les cinq élus se sont retrouvés dès 9h à l’Hôtel du Parlement, pour déterminer qui prendrait les rennes de quel département. Une conférence de presse était prévue à 11 heures. Mais à 11h30, les ministres n’étaient toujours pas là. Lorsqu’ils sont finalement apparus pour annoncer les changements aux journalistes, ils ont indiqué que les négociations s’étaient déroulées dans un esprit constructif. Mais ils ont aussi précisé qu’il avait fallu beaucoup discuter et négocier pour trouver une solution, même si aucun vote n'a été nécessaire. /lba+lbe+sbo
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.