Succès pour le réseau écologique dans le vallon de St-Imier

Les agriculteurs du vallon de St-Imier séduits par le concept de réseau écologique. Près d’un tiers d’entre eux – 90 sur quelques 300 exploitants – ont rejoint cette structure mise en œuvre depuis l’an dernier, selon le Parc régional Chasseral, porteur du projet.
 
Le réseau écologique permet aux agriculteurs volontaires d’annoncer à un bureau spécialisé des surfaces sur lesquelles sont respectées des prescriptions de protection de l’environnement. Les paysans peuvent ainsi bénéficier de conseils pour mettre en valeur ces terrains. /fra
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.