Nicolas Hayek ne veut plus livrer la concurrence

Nicolas Hayek jette un véritable pavé dans la mare. Le patron du Swatch group ne veut plus livrer à la concurrence ses composants horlogers. Une déclaration choc du patron du groupe biennois, interrogé par l’Agéfi.
 
Irrité, Nicolas Hayek lance une bombe dans un secteur touché de plein fouet par la crise. «Swatch Group ne cesse d’investir dans son outil de production, alors que la majorité des autres horlogers se servent chez nous comme dans un supermarché et investissent en publicité», fustige-t-il.
 
Nicolas Hayek estime que cette décision ne menace pas la survie de nombreux horlogers: «Tous disent être capables de produire seuls». Le patron du groupe Swatch n’exclut pas de continuer à livrer les clients «fidèles, sérieux, historiques».
 
Contactée par nos soins, la Fédération de l'industrie horlogère à Bienne n'a pas souhaité faire de commentaire. /fra
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.