Ricardo Lumengo n'a pas commis de fraude électorale

Ricardo Lumengo devant la Cour suprêmeRicardo Lumengo a été libéré de l'accusation de fraude électorale par la Chambre d’accusation de la Cour suprême bernoise, mercredi après-midi. Le conseiller national de Bienne devra toutefois payer les frais de première instance, qui se montent à plus de 18'000 francs.
 
Le président de la Chambre d’accusation estime que le politicien bernois a violé une règle de droit public en remplissant des bulletins d’autres personnes. Ricardo Lumengo aurait pu être reconnu coupable de captation de suffrages, si cette autre infraction n'avait pas été prescrite. La défense s’était employée à démontrer qu’il n’y avait pas eu d’interférence dans l’acte de vote. Selon elle, le Biennois n’avait pas mis de bulletins de vote dans l’enveloppe et ne les a pas postés.

En première instance, Ricardo Lumengo avait été reconnu coupable d’avoir rempli lui-même quarante-quatre bulletins de vote à son nom. /lba

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.