Pacte entre le PS et les Verts à Bienne

Les socialistes et les Verts à Bienne s'unissent pour l'élection du 28 novembre. Si un candidat bourgeois parvient au second tour de l'élection à la mairie, c'est une gauche unie qui soutiendra son candidat pour succéder à Hans Stoeckli. Une convention a été signée lundi pour contrer la droite.
Le risque existe en effet pour la gauche, majoritaire à l'exécutif à Bienne, de voir le siège laissé vacant par Hans Stoeckli lui échapper. Pour la course à la mairie, le conseiller municipal radical, Hubert Klopfenstein, a déjà annoncé son intention de briguer le poste jusqu'à fin 2012. Un référendum pourrait être lancé et permettre aux partis de droite de présenter un ou plusieurs candidats et rendre l'élection ouverte. Lundi, les Verts et le PS ont anticipé en signant une convention en quatre points.
 
Si le candidat désigné mercredi soir par le parti socialiste pour remplacer Hans Stoeckli aux Finances est contesté, les Verts soutiendront le socialiste à cette élection. Pour la mairie, si un candidat bourgeois parvient au 2e tour, la gauche unie soutiendra son représentant, rose ou vert. Un code de conduite sera discuté après nomination du candidat du PS à la mairie. Enfin, au soir du premier tour, le 28 novembre, les Verts et les socialistes définiront ensemble une stratégie. Une rencontre est agendée le 29 novembre / ame

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.