La piste d'une fusion des communes du Cornet privilégiée

Une fusion des cinq communes du Cornet et des collaborations étendues avec Perrefitte, Souboz, La Scheulte et Elay. Telle est l’option privilégiée par l’institut Compas dans le rapport stratégique sur un rapprochement des communes de la région de Moutier.

Les résultats de cette étude ont été présentés ce mardi par le Groupe de pilotage «Fusion». Selon ce rapport, l’ensemble des critères sont réunis pour recommander une fusion d’Eschert, Belprahon, Grandval, Crémines et Corcelles. L’étude propose également des collaborations étendues entre la nouvelle commune et les 4 autres communes concernées par le projet, à savoir Perrefitte, Souboz, La Scheulte et Elay.

Les conseils communaux doivent se prononcer sur la suite à donner à ce rapport stratégique d’ici la fin janvier.


Une rencontre prochaine avec Moutier

Le Groupe de pilotage va par ailleurs prochainement rencontrer le Conseil municipal de Moutier pour discuter d’un possible retour de la cité prévôtoise dans la réflexion. Pour le Groupe «Fusion», il s’agit avant tout pour les autorités de Moutier de définir clairement leur position vis-à-vis de la Question jurassienne.
 
Le Groupe "Fusion" attend également une clarification de la commune de Roches, dans la foulée de celle de Moutier. /mri
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.